Les entreprises en excédent de trésorerie sont, dans la plupart des cas, incitées à investir leur argent dans des comptes à terme alors que le rendement de ces derniers s‘affaiblit graduellement. Or, en investissant dans l’usufruit d’une SCPI démembrée, elles pourront tabler sur un niveau de rentabilité plus élevé. Bref, afin d’aider ces acteurs économiques à mieux comprendre ce créneau d’investissement, voici ses enjeux.

Placement de trésorerie en SCPI démembrées : les avantages

À l’heure où le rendement de la plupart des comptes à terme est en berne, il faut penser à trouver d’autres alternatives de placement pour valoriser la trésorerie de son entreprise. Heureusement qu’il existe des solutions plus lucratives affichant un risque raisonnable, entre autres, l’achat de parts de SCPI sous forme d’usufruit. En fait, une société civile de placement immobilier (SCPI) est gérée par une société de gestion qui est chargée d’acquérir et de mettre en location un parc immobilier (immeubles de bureaux, de commerces, EHPAD, entrepôts…) dans le but de partager à ses associés des dividendes. Ce type d’investissement permettra à l’entreprise d’investir dans l’immobilier sans subir les pénalisantes contraintes de l’immobilier locatif, notamment le recouvrement du loyer, l’entretien périodique des biens, etc. En plus, le prix des parts de SCPI vendues sous forme d’usufruit est plus accessible, car il est basé non pas sur la pleine propriété, mais sur une proportion de la valeur de celle-ci. Autrement dit, il s’agit d’une variable calculée en fonction de la clé de répartition établie par la société de gestion. Dans le domaine des SCPI, les risques sont également mutualisés par la stratégie de diversification de la société immobilière. Mieux, les avantages fiscaux sont nombreux : possibilité de déduction des charges de la base imposable, réduction de l’impôt sur le revenu pour certaines SCPI de rendement démembrées, etc.

Les risques

Comme pour la plupart des supports d’investissement, les SCPI comportent des risques même si elles ne sont pas cotées en Bourse. En premier lieu, il y a un risque de dévalorisation de chaque part, un phénomène qui est en grande partie dû à l’arrivée en maturité des immeubles exploités par l’enseigne. Puis, il y a ce risque de baisse de loyers qui vient à la suite d’une baisse de la demande locative ou d’une crise immobilière, ce qui n’est pas trop fréquent chez les pays où le marché immobilier se porte bien depuis des années (France, Allemagne, Pays-Bas, Italie, etc.). Pour éviter ce risque, il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne l’évolution du taux d’occupation financier de la SCPI (cet indicateur doit être supérieur à 95%). La durée moyenne des baux des immeubles est également à regarder de très près. Normalement, elle doit être supérieure ou égale à 10 ans. La capitalisation de la SCPI est également un critère de choix très important. Le fait est que plus sa capitalisation est élevée et plus il y a une plus grande marge de manœuvre dans la mise en œuvre de sa stratégie d’investissement devant être proactive.

29 avril 2019

Valoriser la trésorerie de son entreprise grâce à l’usufruit d’une SCPI : quels sont les enjeux ?

Les entreprises en excédent de trésorerie sont, dans la plupart des cas, incitées à investir leur argent dans des comptes à terme alors que le rendement […]
29 avril 2019

Usufruit légal et usufruit conventionnel : quelles différences ?

Le démembrement de propriété représente une stratégie de gestion patrimoniale très plébiscitée en France. C’est d’autant plus vrai que ce soit pour atteindre un objectif d’optimisation […]
29 avril 2019

Démembrement : tour d’horizon sur le concept de «quasi-usufruit»

Bien que certains biens deviennent la propriété exclusive de l’usufruitier selon les dispositions de l’article 587 du Code civil, il y a des biens qui doivent […]
29 avril 2019

Quel est l’intérêt d’investir dans une SCPI en démembrement ?

Les SCPI démembrées ont vraiment la cote auprès des investisseurs. La raison est simple : elles offrent plusieurs avantages qui ne laissent pas du tout indifférent. Explication. […]